Licenciée en musique et musicologie de l’université de Poitiers, Andréa obtient son diplôme d’études musicales de chant lyrique à l’unanimité et avec les félicitations du jury au CRR de Paris en 2021, après avoir suivi les cours du conservatoire du XVIIIe arrondissement de Paris auprès de Sophie Hervé.

Nous avons pu l’entendre dans La Vie parisienne et La Belle Hélène (Léna) d’Offenbach, Le Dialogue des carmélites (Mère Jeanne) de Poulenc, Le Petit Ramoneur (Miss Baggott) de Britten, Carmen (Carmen) de Bizet, La Belle de Cadix (Pépa) de Lopez, Les Cantates de bistrot (création) de Vincent Bouchot, Pelléas et Mélisande (Geneviève) de Debussy, Les Troyens (Anna) de Berlioz (extraits), les Requiem de Fauré, Mozart et Duruflé, le Messie de Haendel, Chichester Psalms de Bernstein, les Stabat Mater de Poulenc, Duruflé et Pergolèse, Das Paradies und die Peri de Schumann, les Cantates BWV 1, 12, 66, 61, 106, 123, 133, 182, Motets BWV 227, BWV 230, de J.-S. Bach, In the Beginning de Copland, la Petite Messe solennelle de Rossini. ​

Andréa a participé au festival La Dive Musique (Stéphane Béchy) et au Festival Bach à Toul (Pascal Vigneron), elle a aussi collaboré avec l'ensemble vocal de Canisy (Dominique Debart) et l’ensemble Via Luce (Peter Vizard).

Elle a chanté sous la direction de Vladimir Spivakov à l’occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste, à Yad Vashem, invitée par l’Institut international pour la mémoire de la Shoah, à Jérusalem.

​En 2021, Andréa joue dans deux créations : Mozartinet, un spectacle pour enfants écrit et mis en scène par Liliane Bourdin-Hasson, en partenariat avec le CRR de Cergy-Pontoise. Puis dans Les Filles d’Olympe (Mélanie), écrit et mis en scène par Karine Van Hercke et François de Carpentries, à l'auditorium de Bourges.

En 2022, elle joue le rôle de la «femme pauvre» dans Tram, le tramway sans way, opéra contemporain en huit scènes de Gustavo Barrientos Beltran, sous la direction de Pierre Strauch.

Durant cette même année, Andréa a chanté le rôle de Carmen de Bizet ainsi que Nicklausse d'Offenbach (extraits), lors d'un spectacle intitulé «Un soir à l’opéra», à l’auditorium du Carroir à La Chaussée Saint- Victor, sous la direction d’Agnès Stocchetti (mise en scène de Nina Guazzini et chorégraphie d’Arthur Guionnet).

Depuis septembre 2021, Andréa fait partie de l’Opéra national de Paris en tant qu’artiste surnuméraire des chœurs.

Elle intégrera le chœur de l’Opéra de Limoges pour la saison 2022/2023.

Début septembre 2022 ,elle est sélectionnée pour participer à une Masterclass consacrée à la mélodie française avec Irène Kudela , organisé par le festival Vino voce à Saint Emilion.

Prochainement, elle jouera à nouveau Carmen avec l'ensemble Il Sistro d'Apollo dirigé par Agnès Stocchetti.

Elle se perfectionne actuellement auprès de Géraldine Chauvet et Antoine Palloc.

© Capucine De Chocqueuse

© Capucine De Chocqueuse